AccueilLiens utilesActualitésSéance de sensibilisation de cinquante Femmes Entrepreneures sur la Finance Islamique organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN).

On y apprend entre autres que la finance islamique diffère de la finance conventionnelle en ce qu'elle repose sur des principes dictés par le coran, la loi  islamique, sa jurisprudence et sa tradition.

Des principes qui reposent sur un droit de la propriété uniquement fondé sur le travail, l'héritage et/ou l'échange, sur une utilisation juste du capital et sur un rapport équitable des cocontractants face à l'incertitude et au risque. 

Elle termine en expliquant les produits qui découlent de finance islamique à savoir la Mouharaba, la Salam, l'Alstina'a, la Ljara, la Moudaraba et la Moucharaka.

Dans sa présentation Madame CHAIBOU a de son côté  entretenu l'assistance sur les conditions d'ouverture de compte au niveau de la Société ASUSU qui sont simples a-t-elle expliqué et dont la cible est constituée des particuliers, des groupements et entreprises.

Quant aux principes a t- elle insisté, ils reposent sur des interdictions dont le prêt à intérêt, le partage des pertes et des profits issus des projets ou activités financés, d'investir dans les secteurs illicites "haram", non conformes à l'éthique musulmane et l'adossement du financement à un actif réel, c'est à dire l'investissement dans l'économie réelle.

Au final, les participantes ont à l'unanimité marqué leur adhésion à la finance islamique qu'elles trouvent conformes aux préceptes de l'islam avec en plus un atout de taille qu'est le prêt sans intérêt.

CCIN

 Siège National de la CCIN
168, Place de la concertation
BP 209 Niamey
Tél : (227) 20732210
Fax: (227) 20734668
Email :  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

 

 

Centre de Gestion Agréé

JSN Dome template designed by JoomlaShine.com